: CLOWN ET CRÉATIVITÉ
 
Explorez votre personnage de clown et riez de vous-même avant que les autres ne rient de vous. Apprenez à vous imiter mieux que n’importe
qui au monde !

Cet atelier s'articule autour de quelques thèmes clé:RIRE et DÉLIRE

- Expression non-verbale
- Improvisation
- Authenticité
- Le plaisir d'être regardé 

un clown personnel, unique et émouvant

Un clown sommeille en chacun d'entre nous, un clown tout à fait personnel, unique et émouvant. Pour le découvrir, il suffit de laisser tomber notre masque sérieux, et de laisser sortir l'enfant qui vit toujours en chacun de nous. Nous n'avons même pas besoin d'essayer d'être drôles, l'émotion que nous éprouvons en nous montrant au public est suffisante pour provoquer le rire. Tout comme notre signature, notre façon d'exprimer nos émotions est unique, de même que notre apparence physique, notre posture, nos mouvements, notre voix, nos tics nerveux. Notre façon personnelle de nous exprimer constitue la matière brute pour créer notre personnage de clown. Il suffit d'en prendre conscience et en exagérant tout simplement nos comportements habituels nous parvenons à une caricature drôle de nous-même. C'est également une façon de mieux se connaître. Souvent ce sont nos "défauts" qui nous rendent le plus drôles et attachants. Il n'y a rien de plus libérateur que d'exposer nos "faiblesses" à tous et d'être capables d'en rire.

À travers des exercices de rire sans raison ainsi que d’autres formes d’expression physique et non verbale, nous réaprennons à nous exprimer spontanément et à jouer comme un enfant. Comme un enfant, le clown aime jouer à "faire semblant". C'est le plaisir d'être vu qui motive le clown à jouer devant le public.

un dialogue émotionel avec les spectateurs

C'est alors que le clown entame un dialogue émotionel avec les spectateurs. Contrairement au théâtre, il n'y a pas de quatrième mur entre le clown et son public. Au théâtre, l'acteur fait semblant de ne pas voir les gens. Il cherche à les emmener dans un monde imaginaire créé de toute pièce, à s'oublier et à s'identifier à lui. Le clown, par contre, joue dans le moment présent, et se laisse influencer par la réaction des spectateurs. C'est donc de l'improvisation où on se joue soi-même, et non pas un scénario décidé à l'avance. Le défi est de rester dans le moment présent, et de ne pas se laisser limiter par un scénario et des idées préconçues. Tout devient pour le clown une occasion de jouer. Plutôt que de résister, il transforme toutes les surprises, bonnes ou mauvaises, que la vie place sur son chemin. Même en exprimant son chagrin, sa peine ou sa déception, il reste en contact avec le plaisir.

Imaginez que vous cessiez de vous prendre au sérieux et voilà que vous entrez en scène sous un tonnerre d’applaudissements et de rires. Vous ressentez la joie immense du clown, le plaisir d’être regardé, tout en restant fidèle à vous-même. Comme le clown, nous avons les qualités de nos défauts, alors célébrons nos défauts et rions de nous-mêmes !

 


Annonce: Pour déveloper votre créativité à travers l'improvisation vocale - les ateliers Musique et croissance, de Lise Roy:

 

 


ateliers.rire-et-delire.com

Vers le haut